Sejour linguistique au Japon

6 04 2010

Ok, je l’avoue, j’ai vraiment pas ete a la hauteur avec la methode Heisig depuis de nombreux mois maintenant… Le kanji 900 a ete tres penible a atteindre. A bout de souffle, je n’ai pas su repartir d’une plus belle foulee et je me suis ecroule lamentablement…

Je crois que a partir de 600 ou 700 kanji, il y a une periode pas tres motivante dans le livre, avec des series longues (interminables) qui minent la motivation facilement. Comme j’avais une frequence moyenne d’apprentissage(environ 20 par jour, avec des pics de 35 ou 40), j’avais de plus en plus le sentinent de ne rien apporter a ma comprehension du language, surtout dans la pratique de l’oral ou je suis d’ailleurs tres mauvais deja, surtout par manque de confiance.

Apres pas mal de reflexion, j’ai decide de prendre une autre direction. Je suis maintenant sur Tokyo pendant 6 semaines afin de prendre des cours intensifs debutant tous les jours.

L’idee est de devoir pratiquer un maximum la langue tous les jours. J’ai donc 3h de cours toutes les apres midi a l’ecole Evergreen dans 目黒区(Meguro-ku).  Je loge aussi avec des Japonais du cote de la station Hatsudai(初台) sur la new Keio line, dans le Shibuya-ku(渋谷区).

L’ecole n’est pas la meilleure dans les reviews online mais c’est l’une des moins chere. Ca m’a coute environ 84,000 yen pour 5 semaines avec les frais d’inscription. Il est vrai qu’il a ete dur d’echanger avec l’administration et d’avoir des details sur la classe ou ce que l’on y ferai pendant 6 semaines. Mais au final, apres juste 1 jour de cours, je suis satisfait pour le but que je me suis fixe. Ma classe est celle des cours debutants intensifs, 3h chaque apres midi, 5 jours par semaine. Il n’a que 3 eleves pour le moment et 4 des la semaine prochaine. Un petit commite qui est un gros plus je trouve pour pratiquer beaucoup (et sans trop avoir la honte…). On utilise le livre Minna no Nihongo. Le cours complet se fait sur 3 mois et devrait couvrir les 2 volumes du livre.  Vu que l’on a fait une lecon en 2h hier, sur 5 semaines effective pour moi (a cause de la golden week au milieu), on couvrira pratiquement tout le volume 1 je pense.

じゃね!

Publicités




花見, la saison des cerisiers en fleur

4 04 2009

http://www.flickr.com/photos/mimizone/3413153331/Les sakuras, les cerisiers Japonais, ont un rang limite sacre. Ils ont une grande importance dans la culture niponne, au point d’en etre aussi l’un des hymnes nationaux.

Il est assez connu que les Japonais celebrent la floraison de ces arbres comme des jours different des autres. C’est le festival des fleurs, ou hanami (花見), litteralement « fleur regarder ». Les Japonais s’adonnent alors a des promenades et des picnics sous les arbres en fleurs partout. Partout parce que ce n’est pas seulement au Japon, on vient en effet de passer notre apres midi avec des amis, essentiellement Japonais, sous les cerisiers du Golden Gate park a San Francisco par un temps magnifique. Il y aura aussi d’ailleurs le festival sakura dans 2 semaines a Japan Town.

Comme au Japon, hanami est aussi une excuse pour boire un petit coup, de sake bien sur. Il y a quelques annees, on a eu le plaisir de faire hanami de nuit au parc du Ueno a Tokyo. C’est tout autre chose niveau organisation la bas. Tout d’abord, il y a une meteo pour prevoir quand la floraison sera a son maximum dans chaque coin du pays. Ensuite, les gens reservent/squattent les places plusieurs jours, payant meme des gens a garder leur place toute la journee pour eux. Le soir venu, le parc est plein de groupes de personnes buvant et mangeant toute la nuit sur des tables de fortunes ou des cartons. Des agents pizza hut se baladent d’ailleurs dans le parc pour prendre les commandes au cas ou la bento box est un peu trop limite. A cette periode c’est juste le debut du printemps, donc les nuits sont encore un peu fraiches. Il est alors tres agreable de boire le sake non pas froid mais chaud. Et meme si le sake est en boite achete au convenient store du coin, tout est prevu. Il y a une petite capsule a presser sur le bas de la canette pour la rechauffer en quelques secondes!!

Un jour, j’aimerai beaucoup faire tout cela a Kyoto qui a des cerisiers un peu partout sur les collines qui entourent la ville. Cela doit etre bien joli.

En attendant, voila les photos prises aujourd’hui à San Francisco:

Vodpod videos no longer available.

ainsi que les photos à Tokyo dans le parc de Ueno en avril 2006:


Vodpod videos no longer available.





Dernier sushi avant de partir

8 01 2009

Pour mon dernier jour, j’etais seul avec le pere de Chie pour le dejeuner. Il a decide de m’emmener a un restaurant sushi avec les petits plats qui tournent autour des chefs. Le restaurant est a Funabashi a 20 minutes a pieds de la station je pense, mais a 5min en voiture.

Il n’y avait pas beaucoup de monde, surement a cause de l’heure, environ 11h30.  Cela explique surement qu’il n’y avait pas de plat sur le tourniquet. On a alors commande directement.

Le poisson etait super bon comme on peut s’en douter. Le thon gras (toro) etait super fondant comme du beurre. Le saumon hamachi etait plus frais que frais vu qu’il etait entier devant nous dans de la glace. On a aussi pris du saumon avec de la mayonnaise le tout legerement grille. Un delice de gras qui est superbe dans l’assiette et qui passe tout seul dans le gosier!

 

Le restaurant avait une salle principale avec le grand tourniquet et les 2 chefs au milieu. Mais derriere il y a une cuisine pour la preparation d’autres plats. A chaque fois que le chef transmet une commande par le micro sur le comptoir aux gens dans l’arriere salle, ils repondent de vive voix au loin, eux sans micro. C’est marrant a entendre. Ils participent aussi d’ailleurs au irrashaimase et autre remerciement lorsque quelqu’un part ou entre dans le resto. A un moment on aurait cru qu’ils repetaient en canon expres plusieurs fois comme ci il y avait 200 cuistos derriere 😉

Le dernier point particulier est que l’on prepare son the soit meme en mettant une petite cuillere de la poudre de the vert qui est sur le comptoir et en arrosant d’eau chaude servie par les robinets devant nous. 

Un bon dernier dejeuner au Japon donc, avant de retrouver les collegues des lundi pour un plus traditionel sandwich pate cornichons qui lui aussi a son charme propre.





La saison du mochi

31 12 2008

La fin et debut d’annee est traditionnellement la saison du mochi au Japon. C’est bien parce que je suis assez fan et on en mange assez souvent sur San Francisco sous differentes formes. Le mochi est fait de riz rond concasse qui donne une farine que l’on melange a de l’eau pour donner une pate de consistence elastique. En tout cas c’est ce que j’en ai retenu lors d’une ceremonie de nouvel an au musee d’art asiatique de San Francisco, ou l’on pouvait manger le mochi fait sur place devant nous. Bien sur, le mochi est vendu deja fait pour simplifier la vie et se presente bien souvent en forme de rectangle ou boule que l’on grille ou chauffe au micro-onde pour les plus impatients.

Non seulement le 31 decembre et le 1er janvier ont chacun des types de plat a base de mochi, mais le mochi est aussi part entiere des offrandes aux dieux Shinto.

D’abord, la fin d’annee est l’occasion de voir dans les magasins ces especes de gateaux fait de 2 grosses boules de mochi l’une sur l’autre, surmontees d’une clementine. Ce n’est pas fait pour etre manger, mais plutot pour donner en offrande aux dieux. On le garde dans les maisons pendant la saison des fetes, un peu comme notre sapin de noel ou creche en quelques sortes. Mais modernite oblige, la plupart des gens garde une version en plastique qui sert aussi parfois de boite pour le mochi en cube. J’en avais achete une version de 5cm de haut une fois en Californie.

Pour ce qui est d’en manger, on a commence le 31 decembre par un mix de 3 plats: mochi avec poudre de soja, mochi avec soupe de haricots rouges sucres et mochi avec algues et sauce de soja.


Le premier au matin on a eu un petit dejeuner particulier, avec beaucoup de poisson en sashimi, une sorte de surimi (kamaboko), des crevettes, des oeufs prepares d’une facon jolie entre le gateau et le sushi et bien sur du mochi. Cette fois, le mochi etait dans un bouillon (dashi) de poisson avec des algues. Pour accompagne le petit dej, ce n’etait pas du cafe, mais du sake!
A la votre donc et bonne annee. かんぱい、おめでと。





Ramen a Funabashi

31 12 2008

Apres notre sortie sur Ginza il y a quelques jours, on est rentre assez tard sur Funabashi, sans avoir encore mange.

On a decide d’aller manger des nouilles ramen dans un petit resto derriere la station de train ou l’on avait aussi mange il y a un an des anguilles dans un tres vieux resto qui ne fait que des plats a base d’anguille sur le menu.

 Le resto etait assez petit, avec dix places grand max, peut etre moins. Apres hesitation, j’ai choisi miso piquant pour moi (au lieu de tamtammen) et Chie a pris sauce de soja. Sur la photo on voit un petit grill sur le bas a gauche, ou ils rechauffent les tranches de porc qui finiront dans la soupe. L’ambiance est vraiment calme avec en musique de fond du rock and roll et musique soul americaine des annees 50-60.

 

C’etait bien bon j’avoue. Tellement que mon bol a fini comme ca:





Arrivé au Japon

27 12 2008

Me voilà sur le sol japonais!
J’écris depuis mon siège dans le train rapide pour Tokyo, la sobu line. Mon terminus est Harajuku(原宿), sur la yamanote line. Mais sur le chemin, on passe par Funabashi, la ville d’origine de Chie. J’aurai une petit pensée, vu que j’y retourne demain.

A l’instant ma voisine vient de se réveiller une seconde avant de rater l’arrêt. Elle s’est levée comme un robot préprogrammé.

Moi je retourne a ma dégustation de Kirin Afternoon tea pour rafraichir mes fesses surchauffées par le chauffage à fond sous les sièges.
頂きます。





Bientôt le départ pour le Japon

26 12 2008

Dans environ 8h, je decollerai pour le Japon depuis San Francisco, avec une petite escalle par Seattle.

J’ai bien hate d’y etre. Au programme, une premiere nuit sur Shibuya a voir un concert au Spiral (a Aoyama) en compagnie de Franck Stoffer. c’est une vieille connaissance de l’epoque ou l’on bossait sur l’edition d’un livre sur la musique independante japonaise, Il y a 9 ou 10 ans deja je crois. Lui a continue dans le domaine et a maintenant sa propre maison de production/distribution, Sonore. Si vous etes fan de musique plutot avant gardiste, essentiellement japonaise, je vous invite a jeter un coup d’oeil a son site.

Le concert au spiral est toute la nuit, avec que des groupes de la scene de Osaka. Ca risque d’etre depaysant, decoiffant, deconcertant et bruyant etc…

Le lendemain, j’irai peut etre voir un concert dans l’apres midi au Shibuya O-west. c’est une journee complete de concert jusqu’a la fin de la nuit. J’aimerai juste entendre Tsushimamire, que j’avais decouvert a travers un CD achete sur San Francisco lors d’un concert a l’Independant. La musique jouait en background. Ils etaient venu sur San Francisco un ou deux ans auparavant pour le meme festival de groupe japonais qui tournent aux US tous les ans. Je ne suis pas encore sur d’y aller pour 2 raisons. C’est assez cher (4500 yen) et ma femme arrive en fin d’apres midi et je dois la retrouver sur Funabashi pas trop tard.

Apres ces 2 premiers jours, on reste autour de Funabashi et Tokyo jusqu’au 2 janvier. On s’occupera avec du shopping a Uniqlo pour trouver des jeans a ma taille et des jupes a la sienne, des repas de famille, une visite au temple pour la nouvelle annee, des restos et verres sur Tokyo avec des amis et peut etre une rencontre d’un des membres de mon clan Playstation Network, qui vit au Japon pour 6 mois.

Ensuite on va se diriger vers le nord du Japon, l’ile de Hokkaido, en prenant le train le long de la mer du Japon avec quelques stop jusqu’a Sapporo. En gros on fera surtout du Onsen (des bains de sources d’eau chaude) a l’exterieur entoure surement de neige, manger des ramens et c’est tout. Reeeeelaaaaxxx.

Puis retour sur Funabashi par avion pour une nuit et retour sur SF pour moi, Chie restant encore 2 jours.

Maintenant il ne reste que 7h20 avant le decollage.

7h19….

7h18…